Aéronef

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le moyen de transport. Pour la salle de spectacle de Lille, voir l'Aéronef.
Une montgolfière.

Un aéronef est un moyen de transport capable de s'élever et de se mouvoir en altitude, au sein de l'atmosphère terrestre.

Les sciences et technologies permettant de construire, comprendre et contrôler le vol ainsi qu'utiliser les aéronefs composent l' aéronautique.

Les aéronefs sont divisés en deux classes principales en fonction du moyen de sustentation utilisé. L' aérostat utilise une force statique tandis que l' aérodyne génère une force dynamique pour équilibrer leur poids ; on les désigne souvent par « plus légers » ou « plus lourds » que l'air. La composante verticale de la poussée d'un réacteur ou d'une fusée permet aussi la sustentation mais n'est généralement utilisée que comme appoint et pendant une courte durée.

Le contrôle et la navigation des aérostats sont assurés par un aéronaute. Le terme de pilote tend à supplanter celui d' aviateur pour les aérodynes.

En 2013, l'avion léger, monomoteur à pistons, compose plus de 50 % de la flotte mondiale. Les avions bimoteurs légers ou lourds, tous types de propulsion confondus et les hélicoptères sont les autres représentants principaux.

Au niveau réglementaire on distingue trois catégories d' activités aériennes : l'aviation commerciale de transport de passagers ou de fret entre aéroports, l'aviation militaire et l'aviation générale qui regroupe toutes les activités de loisir, de sport ou de travail aérien qui ne sont pas incluses dans les deux premières catégories. La plupart des types d'aéronefs sont utilisés, ou l'ont été, par ces trois opérateurs.

Typologie générale

La définition de l'aéronef dépend des auteurs et du temps. On dénombre plusieurs dizaines de types différents dont certains, l'avion ou l'hélicoptère, sont toujours inclus alors que d'autres, ornithoptères ou autogires, sont oubliés. Certaines technologies, le ballon à gaz par exemple, ne sont quasiment plus utilisées pour l'emport d'un équipage ou de passagers mais conservent des applications pour emmener des charges en altitude. Le parachute en coupole qui ne pouvait être considéré comme un aéronef par l'absence de force de sustentation est devenu une aile volante dont la construction et le maniement font appel aux mêmes lois que planeurs, deltaplanes, etc. A contrario, l'ULM dont la construction et le pilotage sont similaires à l'avion n'entre pas dans les statistiques de la FAA et n'est pas réglementairement considéré comme un aéronef dans le pays qui compte le plus de pratiquants [Lequel ?].

En l'absence de statistiques globales, l'extrapolation à partir des statistiques de la FAA, couvrant uniquement les États-Unis, celles du GAMA, couvrant la majorité des constructeurs aéronautiques mondiaux d'aviation générale, celles le l'IATA, couvrant la majorité des compagnies aériennes, permet de noter que :

  • l'avion léger monomoteur à pistons représente plus de 50 % du parc mondial.
  • l'avion léger bimoteur à pistons représente 25 % du parc mondial.
  • les avions multimoteurs, turbopropulseur ou turboréacteur, représentent 15 % du parc mondial.
  • les appareils à voilures tournantes représentent les 10 % restant, essentiellement des hélicoptères mono-rotor.

À ces types représentatifs on peut ajouter, :

  • l'avion d'arme biréacteur, le type le plus courant équipant les forces armées ;
  • le planeur ;
  • l'ensemble des appareils à voilure souple ;
  • l'ULM, pour l'essentiel avion ultra-léger monomoteur à pistons ;
  • la montgolfière ;
  • les avions expérimentaux. La définition de la FAA recouvre principalement les avions "en kit" (10 % des avions légers monomoteurs) et tous les avions "transformés" n'ayant pas fait l'objet d'une certification.

Ce classement ne tient compte que du nombre d'exemplaires construits ou en service. Un classement très différent pourrait être effectué sur d'autres critères comme la valeur ou l'utilisation. Le classement par valeur mettrait probablement l'avion d'arme en tête, le classement par utilisation (heures de vol ou kilométrage parcouru) aurait à sa tête l'avion de ligne biréacteur.

Other Languages
Alemannisch: Luftfahrzeug
aragonés: Aeronau
Ænglisc: Lyftcræft
العربية: مركبة جوية
asturianu: Aeronave
башҡортса: Һауа судноһы
беларуская: Паветранае судна
беларуская (тарашкевіца)‎: Паветранае судна
भोजपुरी: बिमान
বাংলা: বিমান
brezhoneg: Aerlestr
bosanski: Zrakoplov
català: Aeronau
qırımtatarca: Uçaq
čeština: Letadlo
Cymraeg: Awyren
Deutsch: Luftfahrzeug
Ελληνικά: Αεροσκάφος
English: Aircraft
Esperanto: Flugmaŝino
español: Aeronave
euskara: Aireontzi
فارسی: هواگرد
suomi: Ilma-alus
Gaeilge: Aerárthach
Gàidhlig: Carbad-adhair
galego: Aeronave
Avañe'ẽ: Pepo'atã
עברית: כלי טיס
हिन्दी: वायुयान
hrvatski: Zrakoplov
interlingua: Aeronave
Bahasa Indonesia: Pesawat udara
íslenska: Loftfar
italiano: Aeromobile
日本語: 航空機
Basa Jawa: Montor mabur
қазақша: Әуе көлігі
한국어: 항공기
lietuvių: Orlaivis
latviešu: Gaisa kuģis
Baso Minangkabau: Kapa tabang
മലയാളം: ആകാശനൗക
Bahasa Melayu: Pesawat
Napulitano: Ariemòbbele
नेपाल भाषा: फय्‌खः
Nederlands: Luchtvaartuig
norsk nynorsk: Luftfartøy
norsk bokmål: Luftfartøy
occitan: Aeronau
Livvinkarjala: Ilma-alus
ਪੰਜਾਬੀ: ਹਵਾਈ ਜਹਾਜ਼
پنجابی: ہوائی جہاز
português: Aeronave
română: Aeronavă
русиньскый: Летадло
Scots: Aircraft
srpskohrvatski / српскохрватски: Zrakoplov
Simple English: Aircraft
slovenščina: Zrakoplov
shqip: Avioni
српски / srpski: Ваздухоплов
Basa Sunda: Kapal Udara
svenska: Flygmaskin
Kiswahili: Chomboanga
தமிழ்: வானூர்தி
тоҷикӣ: Ҳавогард
Türkçe: Hava taşıtı
татарча/tatarça: Hawa transportı
українська: Повітряне судно
اردو: ہوائیہ
oʻzbekcha/ўзбекча: Havo transporti
Tiếng Việt: Khí cụ bay
ייִדיש: לופטמאשין
中文: 航空器
粵語: 航空器