3×3 Eyes

3×3 Eyes
Image illustrative de l'article 3×3 Eyes
3×3 EYES
(Sazan aizu)
Genre Aventure, fantasy, horreur
Manga
Cible
éditoriale
Seinen
Auteur Yūzō Takada
Éditeur (ja) Kōdansha
(fr) Pika Édition
Prépublication Drapeau du Japon Young Magazine
Sortie initiale
Volumes 40
OAV japonais : 3x3 Eyes
Réalisateur
Daisuke Nishio
Kazuhisa Takenouchi [1]
Studio d’animation Tōei animation
Licence (fr) Kazé
Sortie
Épisodes 4
OAV japonais : 3×3 Eyes Seima Densetsu
Réalisateur
Kazuhisa Takenouchi
Studio d’animation Drapeau du Japon Studio Junio
Licence (fr) Kazé
Sortie
Épisodes 3

3×3 Eyes (サザンアイズ, Sazan aizu ?) est un manga écrit et dessiné par Yūzō Takada. Il a été prépublié entre décembre 1987 et octobre 2002 dans les magazines Young Magazine Pirate Edition puis Young Magazine, et a été compilé en un total de quarante tomes. La version française est éditée en intégralité par Pika Édition.

La série a été adaptée en anime sous forme de deux séries d' OAVs. De nombreux produits dérivés ont également vu le jour.

Le manga reçut le prix du manga de son éditeur Kōdansha dans la catégorie Shōnen en 1993.

Résumé

L'histoire commence en 1987, à Tokyo. Yakumo Fujii, 16 ans, se rend à son travail (un bar de travestis) lorsqu'il percute une jeune fille en haillons se trouvant au milieu de la route.

Ayant ramené la jeune fille sur son lieu de travail, il découvre alors qu'elle était à sa recherche. Elle lui remet une lettre de son père, le professeur Fujii, ethnologue spécialisé dans les légendes, et lui apprend qu'il est mort depuis 4 ans. Dans cette lettre, son père dit à Yakumo que cette fille, Paï, est la dernière descendante du peuple Sanjiyan Unkara, qui maîtrise l' immortalité. Le plus grand rêve de Paï est de devenir humaine. Ne pouvant réaliser ce vœu, le professeur Fujii demande à son fils de bien vouloir le faire à sa place et donc de voyager pour Hong-Kong afin d'y récupérer une mystérieuse statue. À la lecture de cette lettre, Yakumo est en colère considérant que son père a totalement perdu la raison et que sa mère a eu raison de le quitter.

Pendant ce temps un malheureux ayant ramassé, pendant l'accident la canne de Paï, examine celle-ci et libère Takuhi, oiseau géant à tête humaine, ami de Paï, qui, apeuré par la ville, commence à semer la pagaille. Cela donne évidemment lieu à un flash spécial à la télévision, et Paï court alors essayer de calmer son ami, suivie par Yakumo. Mais Takuhi a trop peur pour reconnaître Paï et l'attaque. Yakumo s'interpose et se fait transpercer le cœur par les griffes de Takuhi. Voyant cela, Paï refuse que Yakumo meure et, sous les yeux incrédules de Yakumo mourant, un troisième œil s'ouvre sur le front de Paï et il « aspire » l'âme de Yakumo qui s'évanouit. En fait, la Sanjiyan Parvati (l'autre personnalité de Paï) vient de faire de Yakumo son wu, guerrier immortel à son service. Takuhi, reconnaissant finalement sa maîtresse, disparaît et rentre dans sa canne.

Au matin, Yakumo se réveille, indemne, Paï endormie près de lui. Sur son front est apparu un symbole, le caractère du néant. À partir de ce moment, Yakumo est devenu totalement immortel : quoi qu'il arrive, et tant que Paï est en vie, son corps se régénère. Paï se réveillant, il lui promet de la rendre humaine. Mais le pouvoir de la Sanjiyan Unkara attire bien des convoitises parmi les monstres et démons de toutes catégories et c'est pourquoi Paï et Yakumo devront se battre pour réaliser leur rêve.

Other Languages
català: 3x3 Ulls
Deutsch: 3×3 Augen
English: 3×3 Eyes
español: 3×3 Ojos
galego: 3×3 Eyes
Bahasa Indonesia: 3x3 Eyes
italiano: 3x3 occhi
日本語: 3×3 EYES
한국어: 3×3 EYES
Bahasa Melayu: 3×3 Eyes
polski: 3×3 Oczy
português: 3x3 Eyes
русский: 3×3 Eyes
ไทย: 3×3 Eyes
Tagalog: 3×3 Eyes
中文: 三只眼