2007 en Belgique

Chronologies
Années :
2004 2005 2006  2007  2008 2009 2010
Décennies :
1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030
Siècles :
e siècle  e siècle  e siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio • Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie

  • 13 février : présentation au Sénat d’un rapport de plus d’un millier de pages intitulé La Belgique docile, montrant pour la première fois la responsabilité d’une partie des autorités belges quant à l’identification et à la persécution des juifs durant la Seconde Guerre mondiale.
  • 10 juin : élections législatives fédérales. Recul du parti libéral du Premier ministre Guy Verhofstadt et du parti socialiste flamand, montée du parti chrétien-démocrate (campagne sur des thèmes régionaliste et identitaires) et du Vlaams Belang (populistes flamands).
  • 7 novembre : les parlementaires flamands de la commission ad hoc de la Chambre, votent la scission inconditionnelle de l'arrondissement Bruxelles-Hal-Vilvorde après que les parlementaires wallons et francophones aient quitté la séance. Le vote est acquis en raison du fait que les députés flamands possèdent à eux seuls la majorité absolue des voix à la Chambre comme au Sénat. Les négociations en vue de la formation du Gouvernement sont interrompues. Les quatre partis démocratiques francophones décident d'entamer une procédure juridique appelée « le conflit d'intérêts. »
  • 8 novembre : le roi Albert II reçoit en audience Yves Leterme et lui demande de poursuivre sa tâche de formateur, puisque les quatre partis de la coalition orange-bleue ne réclament pas sa démission.