1881

Événements

Afrique

  • 10 mars : Gallieni signe à Nango un traité avec Ahmadou qui accorde à la France le droit de faire du commerce sur le haut Niger ; le traité n’est pas ratifiée par la France [5]. Ahmadou laisse partir Gallieni le 21 mars. Il rejoint à Kita la colonne commandée par le lieutenant-colonel Borgnis-Desbordes, commandant militaire du Haut-Fleuve, qui soumettra par la suite la région située entre le Sénégal et le Niger [6].
  • 29 mars : promulgation du Code des 305 articles à Madagascar [7]. Il crée huit ministères (Intérieur, affaires Étrangères, armée, Lois, Justice, Industrie, Finances et Instruction publique), institue la scolarisation obligatoire, réorganise l’armée et l’administration.
  • Mars : Samori Touré prend Kankan après neuf mois de siège [8]. Il rencontre pour la première fois les troupes françaises sur la rive gauche du Niger. Après la chute de Kankan, l’État de Samori Touré évolue vers une théocratie islamique (1880- 1886).


Afrique australe

  • 23 mars : armistice entre les Boers et les Britanniques signé à O’Neil’s Cottage, à quelques centaines de mètres de Majuba Hill [23].

Afrique du Nord

  • 18 juin, Tunisie [28] : insurrection musulmane, encouragée par les marabouts sanoussi qui proclament le djihad à Sfax, Gabès et Kairouan, réprimée de juillet à octobre par un corps expéditionnaire français de 50 000 hommes. Les dissidents se soumettent sans grande résistance fin novembre. Seule, dans l’extrême sud, quelques tribus restent en guerre jusqu’en 1883.
  • 29 juin : au Soudan, Mohamed Ahmed ibn Abd Allah, originaire de Dongola, se proclame le Mahdi (le sauveur) et prêche contre les Turcs [29]. Il dispose au début de quelques partisans et d’armes de jet, mais le succès qu’il remporte auprès des garnisons égyptiennes abandonnées au Soudan renforce ses troupes et ses armements. Il conquiert tout le pays de 1881 à 1884. Sa révolte éveille pour la première fois une conscience nationale au Soudan.
  • 9 septembre, Égypte : soulèvement nationaliste conduit au Caire par Arabi Pacha contre le khédive Tawfiq, soumis aux européens (fin en 1882) [30]. Regroupés dans le Parti patriotique, les officiers égyptiens réclament la fin du monopole des turco-circassiens sur les hautes fonctions de l’État. Après l’arrestation du leader nationaliste Arabi Pacha, des régiments se mutinent et contraignent Tawfiq à former un nouveau gouvernement. Les puissances, à l’exception de la France qui craint des répercussions en Tunisie, demandent une intervention militaire ottomane.
26 octobre : occupation de Kairouan.
  • 26 novembre : Louis Tirman est nommé gouverneur général de l’ Algérie (fin en 1891). Il inaugure le système des « rattachement » (décret du 26 août 1881), une expérience tendant à l’assimilation administrative de l’Algérie, qui échoue [27].

Amérique

17 janvier : l'armée chilienne marche dans Lima.

Asie et Pacifique

Soldats turkmènes lors du siège de Geok-Tepe
  • 24 janvier (12 janvier du calendrier julien) : la forteresse de Gökdepe (région de Merv) est le dernier territoire du Turkestan à passer sous domination russe [36], en faisant 15 000 victimes turkmènes.
  • Mai, Yokohama : une mission d’observation coréenne (Sinsa yuramdan) arrive au Japon pour étudier les moyens de moderniser le pays (fin en août) [40]. Des officiers nippons sont chargés d’instruire sur place l’armée coréenne.
  • 29 octobre : l’homme d’État japonais Itagaki Taisuke fonde le Jiyūtō, parti libéral [46], qui réclame l’extension des droits civique, l’égalité de tous devant la loi et un régime constitutionnel.


  • Opposition nationaliste arabe aux Ottomans : des placards nationalistes appellent les populations arabes à la révolte contre l’autorité ottomane à Beyrouth (31 décembre 1880 [50]), Bagdad, Damas, Alep. Des intellectuels des provinces arabes de l’empire dénoncent dans des publications diffusées à partir de Londres (al-Khilafa de Louis Sabundji, 1881 [51]) l’usurpation du titre de calife par les Turcs ottomans et réclament sa restitution à un souverain arabe, qui doit appartenir, selon certains, à la descendance du prophète. Au même moment, leurs idées sur le califat arabe sont reprises par Wilfrid Scawen Blunt qui publie The Future of Islam ( 1882).

Europe

  • 29 janvier, Espagne : Alejandro Pidal y Mon  (es) crée l’union Catholique (Unión Católica) [52], qui vise à ramener les carlistes dans la mouvance conservatrice.
  • 14 février [53] : le gouvernement hongrois prend le contrôle de la force publique en remplaçant les pandours des départements, devenus obsolètes, par des gendarmes dotés de pouvoirs étendus dans les campagnes [54].


  • Création en Hongrie du Parti d’opposition modérée composé de conservateurs [54].

Russie

13 mars : assassinat de l’empereur Alexandre II de Russie.
  • 11 mai (29 avril du calendrier julien) : Alexandre III affirme son attachement à l’autocratie. Démission des ministres libéraux Loris-Melikov et Milioutine [69].
  • 26 août (14 août du calendrier julien) : loi permettant d’imposer un état de siège de sévérité variable [70]. Création d’une nouvelle police secrète, les « sections de protection de l’ordre et de la sécurité » ( Okhrana).
  • 25- 27 décembre : pogrom de Varsovie [68].
  • 28 décembre : loi rendant le rachat obligatoire pour le million de feux paysans restés sous le statut de la dépendance temporaire. Diminution des annuités de rachat [71].
Other Languages
Аҧсшәа: 1881
Afrikaans: 1881
Alemannisch: 1881
አማርኛ: 1881 እ.ኤ.አ.
aragonés: 1881
العربية: 1881
مصرى: 1881
asturianu: 1881
Aymar aru: 1881
azərbaycanca: 1881
башҡортса: 1881 йыл
Boarisch: 1881
žemaitėška: 1881
Bikol Central: 1881
беларуская: 1881
беларуская (тарашкевіца)‎: 1881
български: 1881
भोजपुरी: 1881
বাংলা: ১৮৮১
বিষ্ণুপ্রিয়া মণিপুরী: মারি ১৮৮১
brezhoneg: 1881
bosanski: 1881.
català: 1881
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: 1881 nièng
нохчийн: 1881 шо
Cebuano: 1881
کوردی: ١٨٨١
qırımtatarca: 1881
čeština: 1881
kaszëbsczi: 1881
Чӑвашла: 1881
Cymraeg: 1881
dansk: 1881
Deutsch: 1881
Zazaki: 1881
Ελληνικά: 1881
emiliàn e rumagnòl: 1881
English: 1881
Esperanto: 1881
español: 1881
eesti: 1881
euskara: 1881
suomi: 1881
Võro: 1881
føroyskt: 1881
Nordfriisk: 1881
furlan: 1881
Frysk: 1881
Gaeilge: 1881
贛語: 1881年
Gàidhlig: 1881
galego: 1881
Avañe'ẽ: 1881
Gaelg: 1881
客家語/Hak-kâ-ngî: 1881-ngièn
עברית: 1881
हिन्दी: १८८१
Fiji Hindi: 1881
hrvatski: 1881.
hornjoserbsce: 1881
Kreyòl ayisyen: 1881 (almanak gregoryen)
magyar: 1881
Հայերեն: 1881
interlingua: 1881
Bahasa Indonesia: 1881
Ilokano: 1881
Ido: 1881
íslenska: 1881
italiano: 1881
日本語: 1881年
Basa Jawa: 1881
ქართული: 1881
қазақша: 1881 жыл
ಕನ್ನಡ: ೧೮೮೧
한국어: 1881년
къарачай-малкъар: 1881 джыл
Ripoarisch: Joohr 1881
Kurdî: 1881
коми: 1881 во
Кыргызча: 1881
Latina: 1881
Lëtzebuergesch: 1881
лезги: 1881 йис
Limburgs: 1881
lumbaart: 1881
lietuvių: 1881 m.
latviešu: 1881. gads
मैथिली: १८८१
Basa Banyumasan: 1881
олык марий: 1881
Māori: 1881
Baso Minangkabau: 1881
македонски: 1881
മലയാളം: 1881
मराठी: इ.स. १८८१
кырык мары: 1881 и
Bahasa Melayu: 1881
မြန်မာဘာသာ: ၁၈၈၁
эрзянь: 1881 ие
Nāhuatl: 1881
Napulitano: 1881
Plattdüütsch: 1881
Nedersaksies: 1881
नेपाली: सन् १८८१
नेपाल भाषा: ई सं १८८१
Nederlands: 1881
norsk nynorsk: 1881
norsk: 1881
Nouormand: 1881
Sesotho sa Leboa: 1881
occitan: 1881
Livvinkarjala: 1881
ଓଡ଼ିଆ: ୧୮୮୧
Ирон: 1881-æм аз
ਪੰਜਾਬੀ: 1881
पालि: १८८१
polski: 1881
پنجابی: 1881
português: 1881
Runa Simi: 1881
română: 1881
русский: 1881 год
русиньскый: 1881
संस्कृतम्: १८८१
саха тыла: 1881
sardu: 1881
sicilianu: 1881
Scots: 1881
سنڌي: 1881ع
davvisámegiella: 1881
srpskohrvatski / српскохрватски: 1881
සිංහල: 1881
Simple English: 1881
slovenčina: 1881
slovenščina: 1881
shqip: 1881
српски / srpski: 1881
Seeltersk: 1881
Basa Sunda: 1881
svenska: 1881
Kiswahili: 1881
தமிழ்: 1881
తెలుగు: 1881
tetun: 1881
тоҷикӣ: Соли 1881
ไทย: พ.ศ. 2424
Türkmençe: 1881
Tagalog: 1881
Türkçe: 1881
татарча/tatarça: 1881 ел
удмурт: 1881 ар
українська: 1881
اردو: 1881ء
oʻzbekcha/ўзбекча: 1881
vèneto: 1881
Tiếng Việt: 1881
West-Vlams: 1881
Volapük: 1881
walon: 1881
Winaray: 1881
მარგალური: 1881
ייִדיש: 1881
Yorùbá: 1881
中文: 1881年
Bân-lâm-gú: 1881 nî
粵語: 1881年