1864

Page d'aide sur les redirections « 1864 » redirige ici. Pour la série télévisée danoise, voir 1864 (série télévisée).
Cette page concerne l'année 1864 (MDCCCLXIV en chiffres romains) du calendrier grégorien.
Chronologies
Années :
1861 1862 1863  1864  1865 1866 1867
Décennies :
1830 1840 1850   1860  1870 1880 1890
Siècles :
XVIIIe siècle   XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire   IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Afrique, Amérique ( Canada ( Nouveau-Brunswick et Québec) et États-Unis) et Europe ( Belgique, France, Italie et Suisse)
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Football • Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs • Photographie • Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Événements

Afrique

Entré du palais d’ Ahmadou Tall à Ségou. Illustration de l’édition de 1868 du livre d’ Eugène Mage, Voyage au Soudan occidental.
  • 14 juillet, Madagascar : le Premier ministre Raharo est renversé par son frère Rainilaiarivony sans rencontrer d’opposition (fin en 1895). Rainilaiarivony épouse la reine Rasoherina. Comme il est roturier, la classe des nobles lui est hostile et fomente plusieurs complots contre lui [9].
  • Août : les Kololo (ou Makololo) mâles sont massacrés le même jour par le prince Lozi Sipopa, et le royaume Lozi ( Barotsé en Zambie actuelle) est rétabli, treize ans après la mort du chef des Kololo Sebitouane  (en) (1851) [10].


Afrique du Nord

  • Avril, Tunisie : révolte menée par Ali Ben Ghedhahem. La Constitution de 1861 est suspendue le 22 avril sous la pression des conservateurs [15]. Les réformateurs ne peuvent s’appuyer sur les consuls européens, qui considèrent comme inefficace les réformes politiques sans ouverture économique. Le mécontentement populaire se transforme en révolte à la période de collecte des impôts (révolte des Kroumirs et des populations du Sud tunisien). Le mouvement se répand, considérant les nouvelles taxes et la nouvelle législation comme non conforme aux prescriptions coraniques. Les réformateurs sont écartés du pouvoir.


  • Régence de Tripoli : le territoire est divisé en deux provinces. La Cyrénaïque, placée sous l’administration directe du sultan ottoman, et la Tripolitaine, gouvernée par un wali, au titre de pacha, qui peut négocier avec des représentants étrangers [17].
  • Conférence de la confrérie religieuse des Darquawa. Ses appels respirent une haine féroce des Français [18].
  • Le gouvernement français veille à franciser rapidement les Juifs d’Algérie. Des Grands Rabbins nommés par Paris, choisis dans le Nord de la France, sont envoyés à Alger. L’ ashkénaze Meïr Charleville, venu de Metz, est nommé Grand Rabbin d’ Oran [19].

Amérique

Articles détaillés : 1864 au Canada et 1864 au Nouveau-Brunswick.
  • 1er avril : Manuel Murillo Toro devient Président de Colombie (fin en 1866) [20].
    • Climat de guerre civile et instabilité politique en Colombie. Le mandat présidentiel est réduit à deux ans. Quinze présidents libéraux se succèdent entre 1864 et 1886. Les libéraux de Colombie sont divisés en extrémistes originaires du Nord, les Golgotas, et en modérés de la capitale, les Draconiens. De leurs divisions naissent l’anarchie et l’insécurité : les gouverneurs provinciaux luttent entre eux, tandis que la guerre civile fait rage entre conservateurs et libéraux des deux tendances. La campagne électorale, quasi permanente, contribue à maintenir l’instabilité.

États-Unis

Article détaillé : 1864 aux États-Unis.
  • 4 juillet : loi sur les contrats de travail (Contract Labor Law) [32]. Elle permet aux entreprises de signer des contrats avec des travailleurs étrangers si ceux-ci acceptent d’abandonner 12 mois de salaire pour payer leur émigration.
  • 22 juillet : bataille d'Atlanta [33].

Asie et Pacifique

  • 12 novembre : guerre des Duars entre le Bhoutan et les Britanniques [57]. La paix est signée à Sinchula le . Le Bhoutan est contraint de céder des territoires (Duars ) aux Indes britanniques en échange d’une pension annuelle [58].
  • 17 novembre, Liban : l’opposant maronite Youssef Bey Karam rentre de son exil à Smyrne [59]. Le gouverneur Da’ud Pacha, entame un second mandat, marqué par une agitation politique. Il tente de négocier avec le parti clérical, qui attend beaucoup du soutien de la France. Ce parti réclame le départ de Da’ud et la nomination d’un Libanais pour un Liban unifié.


Europe

Souverains et États-Majors des principales puissances d'Europe en 1864 : France - Royaume-Uni - Russie - Autriche - Prusse - Italie.
  • 13 janvier (1er janvier du calendrier julien) : statut des institutions territoriales en Russie [62]. Création des zemstvos : assemblées de district élues pour trois ans et rassemblant trois collèges (grands propriétaires, citadins, paysans), élisant à leur tour une assemblée de province. Ils gèrent sous la tutelle de l’administration la santé, l’instruction, les transports et les aides à la vie économique.
L'exil des insurgés Polonais en Sibérie, selon une toile d' Aleksander Sochaczewski
  • 21 février : bataille d’ Opatów [66]. L’ insurrection polonaise est matée au début de l’année et le gouvernement du tsar intensifie son programme de russification. Le polonais est aboli comme langue officielle et la langue russe introduite dans les écoles.
  • 3 mars (19 février du calendrier julien) : réforme agraire en Pologne. Les paysans reçoivent la terre sans rachat [67].
  • 17 mars, guerre des Duchés : échec d’une tentative prussienne d’affaiblir le blocus danois au combat de Rügen [68].
  • 14 août : Alexandre-Jean Cuza de Roumanie fait passer une réforme agraire fondé sur l’abolition de la corvée et l’appropriation des terres aux paysans [69]. Les paysans corvéables doivent racheter leur liberté. La réforme agraire concerne 500 000 familles qui peuvent s’approprier plus de deux millions d’hectares. Les boyards gardent le tiers de leurs domaines et sont immédiatement indemnisés par l’État à qui les paysans remboursent en 35 annuités.
  • 17 novembre : le roi Georges Georges Ier de Grèce signe la nouvelle Constitution, qui met en place une monarchie constitutionnelle en Grèce [75].
  • 19 novembre : statut des établissements secondaires en Russie [76].
  • 20 novembre : réforme judiciaire en Russie [77] (commission Zaroudny) : égalité devant la loi, indépendance et inamovibilité des juges, jury, juges de paix élus par les zemstvos, tribunaux d’arrondissement, chambres de justice jugeant en appel.