1834

Cette page concerne l'année 1834 (MDCCCXXXIV en chiffres romains) du calendrier grégorien.
Chronologies
Années :
1831 1832 1833  1834  1835 1836 1837
Décennies :
1800 1810 1820   1830  1840 1850 1860
Siècles :
XVIIIe siècle   XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire   IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Afrique, Amérique ( Canada ( Nouveau-Brunswick et Québec) et États-Unis) et Europe ( Belgique, France et Italie)
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs • Photographie • Santé et médecine Science Sociologie • Sport • Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Événements

  • 24 avril [1] : régime autocratique du caudillo Santa Anna au Mexique (fin en 1855). Sous la pression des conservateurs renvoie Farías, Mora et Lorenzo de Zavala, supprime la Constitution fédérale, impose un régime centraliste et dictatorial [2].
  • 7 août : l’ordre de Picpus s’établit sur l’archipel des Gambier [3]. Les missionnaires entreprennent l’évangélisation des polynésiens pour contrer l’influence protestante. Pendant 30 ans, le père Laval exerce une véritable dictature sur les indigènes et leurs biens.
  • 12 août : au Brésil, un acte additionnel à la Constitution de 1824 permet l’instauration d’un véritable régime parlementaire dirigé par un régent-citoyen élu pour quatre ans au suffrage restreint, en l’occurrence l'abbé Diego Antonio Feijó  (pt) [4]. Le Conseil d’État, bastion des conservateurs, est aboli. Le fédéralisme triomphe : dans les provinces les assemblées législatives remplacent les conseils généraux purement consultatifs. Ce régime dure jusqu’en 1840, année lors de laquelle Pierre II atteint sa majorité et commence son règne personnel.

Afrique

Abd el-Kader. illustration d' Ivan Bilibine, 1936.
  • 24 février : accord sur le principe d’un régime de cosouveraineté sur l’ Algérie entre les Français et Abd el-Kader. Ce traité, favorable à l’émir, est négocié par le général Desmichels, qui obtient d’Abd el-Kader la reconnaissance de la souveraineté française. Abd el-Kader prête serment au roi Louis-Philippe Louis-Philippe Ier qui l’investit bey d’Oranie et obtient le droit pour les Arabes d’acheter armes, poudre et munition et de disposer du port d’ Arzew [5].
    • L'autorité d'Abd el-Kader est alors remise en cause par les aghas Benaouda Mazari, chef des Zmalas, et Mustapha ben Ismael, chef des Douars qui ne veulent pas se soumettre à un usurpateur. Ils se joignent à un autre chef, l' agha Kaddour ben Mokhfi, placé à la tête des Bordja et chef des Beni Aâmer, qui refuse de continuer à payer la zakât (l’achour), alléguant que la fin de la guerre rend cet impôt inutile, et qu'ils ne reconnaissaient pas pour leurs maîtres les infidèles et leurs alliés. Mis en difficulté, Abd el-Kader reçoit l’aide des Français [5].
  • 22 mai : arrivée à Warmbad, rebaptisé Nisbett Bath, au Sud-Ouest africain, de Edward Cook et de missionnaires wesleyens britanniques [6]. Ils se retirent rapidement face à leurs difficultés financières.


  • Des tribus du Ouadaï pillent les pays voisins, ce qui entraîne une intervention militaire du sultan Mohammed Fadel du Darfour. Celui-ci désigne comme sultan du Ouadaï un frère d’Abd el-Kérim, Mohammed Chérif, qui doit reconnaître la suzeraineté du Darfour. Malgré cela, Mohammed Chérif entreprend quelques expéditions heureuses contre ses voisins (fin de règne en 1858) [14].
  • Les troupes égyptiennes interviennent à la frontière de l’ Érythrée et occupent Kassala [15].
  • Abolition du monopole gouvernemental sur l’ ivoire en Angola [16].

Asie

  • 7 mai : la région de Coorg (ou Kodagu), en Inde, est annexée par les Britanniques [17].
  • 6 septembre : abolition du privilège de la Compagnie des Philippines par l'Espagne (Compañia de Filipinas) [21]. Manille s’ouvre aux commerçants étrangers.
Mohammad Shah Qajar règne sur la Perse
  • Décembre : mort du roi du Cambodge Ang Chan II. Sa fille Ang Mey lui succède. L’empereur du Vietnam, Minh Mang, impose son protectorat sur le Cambodge (fin en 1845). Il entreprend une politique de vietnamisation systématique en imposant sa langue et plaçant aux côtés de chaque gouverneur cambodgien un fonctionnaire vietnamien. L’armée khmère est réduite à l’état de milice. Le Cambodge est annexé de 1841 à 1845 [23].


  • Au Liban, gouverné par l’émir Bachir Chehab II pour le compte de l’ Égypte, Ibrahim Pacha dresse Druzes et maronites les uns contre les autres, pour les désarmer et leur imposer la conscription [24]. La nouvelle administration égyptienne cautionne des mesures en faveur des chrétiens [25]. Les contraintes (port de costumes et signes distinctifs) sont levées.
  • Les armées égyptiennes étendent leur contrôle au-delà du Hedjaz. Ibrahim Pacha mène campagne vers le Sud, aux abords du Yémen [26].

Europe

1er janvier : entrée en vigueur du Zollverein.
24 septembre : Maria, reine de Portugal.


  • Création en Russie de la Ve section de la Chancellerie privée, chargée de superviser l’administration des paysans d’État [47].

Royaume-Uni

J. M. W. Turner assiste à l’incendie de 1834 et réalise plusieurs toiles à ce sujet, notamment cet Incendie des Chambres du Parlement (The Burning of the Houses of Parliament, 1835).
  • Février : création du Grand National Consolidated Trades Union (Grand syndicat national consolidé) sous l’inspiration de Robert Owen [48].
  • 18 mars : affaire des «  Martyrs de Tolpuddle  (en) » [49]. Six ouvriers agricoles sont condamnés et déportés pour sept ans en Australie pour avoir exigé un serment de fraternité à leurs camarades adhérents au Grand National Consolidated Trades Union.
  • 1er août : abolition de l' esclavage dans les colonies britanniques [49].
  • 14 août : nouvelle Loi des pauvres ( Poor Law amendment Act) [49], qui remanie, en la durcissant, l’aide publique aux indigents et crée des asiles aux conditions de vie inhumaine (les « bastilles »), destinées à recueillir les enfants abandonnés et les pauvres. Ces workhouses constituent un réservoir de main-d’œuvre à des conditions inférieures à celles des salariés indépendants les plus pauvres.
  • 18 décembre : manifeste de Tamworth  (en), déclaration de politique générale publié par le chef des tories Robert Peel, fondateur du parti conservateur. Il annonce son acceptation de la réforme électorale de 1832 et reconnaît la nécessité de procéder à des réformes [53].