Île-du-Prince-Édouard

Île-du-Prince-Édouard
Prince Edward Island
Armoiries.
Armoiries.
Drapeau.
Drapeau.

Carte de localisation.
Administration
Pays Drapeau du Canada  Canada
Capitale Charlottetown
Plus grande ville Charlottetown
Admission dans la Confédération  (7e)
Lieutenant-gouverneur Frank Lewis
Premier ministre Wade MacLauchlan ( Libéral)
Sièges à la Chambre des communes 4
Sièges au Sénat 4
Code postal C
Abréviation postale PE
ISO 3166-2:CA CA-PE
Démographie
Gentilé Prince-Édouardien, Prince-Édouardienne
Population 140 204 hab. (2009)
Densité 25 hab./km2
Rang 10e
Langue officielle De jure : Aucune
De facto : Anglais
Géographie
Superficie 5 683,91 km2
Rang 13e
Terre 5 683,56 km2
Eau 0 km2 (0 %)
Fuseau horaire UTC -4
Divers
Devise Parva Sub Ingenti
( Latin : « Les petits sous la protection des grands »)
Domaine Internet .pe.ca
Le Premier ministre actuel de l'Île-du-Prince-Édouard.

L’Île-du-Prince-Édouard ou l’Î.-P.-É. (en anglais : Prince Edward Island ou PEI, en gaélique écossais : Eilean a’ Phrionnsa, en micmac : Epekwitk ( style Francis-Smith)) est la plus petite des provinces du Canada en superficie et en population. En 1864, l'Île-du-Prince-Édouard a accueilli la Conférence de Charlottetown qui a mené à la Confédération du Canada en 1867. Néanmoins, elle n'est devenue une province canadienne qu'en 1873. Au recensement de 2011, on y a dénombré une population de 140 204 habitants. Avec 24,7 habitants par kilomètre carré, c'est la province canadienne la plus densément peuplée.

Étymologie

Les Micmacs ont nommé l'île Epekwitk, ce qui signifie « berceau sur les vagues » dans leur langue [1]. Elle fut renommée Isle Saint-Jean vers le XVIIe siècle, alors qu'elle faisait partie de la Nouvelle-France. Cédée au Royaume-Uni en 1759, elle fut renommée île du Prince-Édouard en 1798, pour la distinguer d'autres lieux du même nom sur la côte atlantique, tels que Saint-Jean (au Nouveau-Brunswick) et Saint-Jean, la capitale de Terre-Neuve-et-Labrador. Son nom honore le fils du roi Georges III, le prince Édouard ( Edward Augustus, duc de Kent et Strathearn) ( 17671820 ; le père de la reine Victoria), qui commandait alors les troupes à Halifax [2].

Epekwitk, aussi écrit Abegweit par les Anglais, est devenu le nom d'une réserve micmac sur l'île ainsi que de deux anciens traversiers (1947-1982 et 1982-1997), jusqu'au remplacement de cette ligne par le Pont de la Confédération.

Le nom anglais de la province est Prince Edward Island. En gaélique écossais, son nom est Eilean a’ Phrionnsa (Île du Prince) ou Eilean Eòin (Île de Jean), en référence à l'ancien nom français [[réf. souhaitée]. Selon les règles de la typographie, on écrit île du Prince-Édouard pour l'île, et Île-du-Prince-Édouard pour la province.

Ses habitants la nomment tout simplement « l'île » mais elle est aussi surnommée le « jardin du Golfe », la « ferme d'un million d'hectares », le « berceau de la Confédération » ou l'« île aux patates » [1].

Other Languages
žemaitėška: Prėnca Edvarda sala
беларуская (тарашкевіца)‎: Востраў Прынца Эдўарда
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Edward Uòng-cṳ̄ Dō̤
føroyskt: Prince Edwardsoy
Gàidhlig: Eilean Eòin
Bahasa Indonesia: Pulau Pangeran Edward
Interlingue: Prince Edward Insul
Lëtzebuergesch: Prince Edward Island
Bahasa Melayu: Pulau Putera Edward
norsk nynorsk: Prince Edward Island
srpskohrvatski / српскохрватски: Otok Princa Edwarda
Simple English: Prince Edward Island
slovenščina: Otok princa Edvarda
oʻzbekcha/ўзбекча: Shahzoda Eduard oroli
Bân-lâm-gú: Edward Ông-chú Tó