États du Mexique

Le Mexique est une république fédérale constituée de 32 entités fédératives dont 31 ont le statut d'État[1].

Ciudad de Mexico forme la 32e entité fédérative, cette entité n'a pas le statut d'État car elle est le siège des pouvoirs de la nation.

Les entités fédératives forment un État fédéral ou une Union, le gouvernement fédéral a la juridiction complète des îles, des récifs et des îlots rocheux n'appartenant à aucune entité fédérative en particulier.

Les entités fédératives mexicaines sont libres, autonomes et indépendantes les unes des autres. Elles ont la liberté de se gouverner selon leurs propres constitution et lois qui, cependant, ne doivent pas contredire la Constitution fédérale du Mexique. Les États ne peuvent pas contracter d'alliance avec d'autres États ou nations indépendants sans la permission de la fédération. Chacune des entités fédératives mexicaines est régie par la séparation des pouvoirs : le pouvoir législatif est détenu par un parlement monocaméral, appelé congrès ; le pouvoir exécutif est présidé par un gouverneur élu séparément du congrès par vote populaire ; le pouvoir judiciaire est représenté par un tribunal de justice supérieur. Le parlement national, également appelé Congrès, est bicaméral, composé de la Chambre des députés et du Sénat. Les États ne sont représentés qu'au Sénat. Chaque entité est représentée par trois sénateurs : deux sont élus conjointement par pluralité et le dernier est désigné à la "première minorité". Trente-deux sénateurs sont élus à la représentation proportionnelle. Les membres de la Chambre des Députés ne représentent en revanche pas les entités fédératives, mais "le peuple".

Other Languages