État de Qin

Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Qin.
Qin
秦 ( zh)

vers 771 av. J.-C.- 221 av. J.-C.

Description de cette image, également commentée ci-après
Les royaumes combattants vers 260 av. J.-C. ; le Qin est en orange à l'ouest de la carte
Informations générales
Capitale Xichui, puis Yong, puis Xianyang
Histoire et événements
vers 771 av. J.-C. Le prince de Qin constitue son fief sur les territoires pris aux Rong
260 av. J.-C. Victoire de Changping sur l'État de Zhao
230 av. J.-C. Annexion de l'État de Han
228 av. J.-C. Annexion de l'État de Zhao
225 av. J.-C. Annexion de l'État de Wei
223 av. J.-C. Annexion de l'État de Chu
222 av. J.-C. Annexion de l'État de Yan
221 av. J.-C. Annexion de l'État de Qi et naissance de la dynastie Qin
Ducs
(1er) 845 av. J.-C. - 822 av. J.-C. Qin Zhong
(Der) 362 av. J.-C. - 338 av. J.-C. Xiao
Rois
(1er) 338 av. J.-C. - 311 av. J.-C. Huiwen
(Der) 247 av. J.-C. - 221 av. J.-C. Qin Shi Huang

Entités précédentes :

Entités suivantes :

L'État de Qin ou Ts'in ( EFEO) (秦) (v. 771 av. J.-C. - 207 av. J.-C.) apparaît au début de la dynastie des Zhou Orientaux, dans la vallée de la Wei (actuelle province du Shaanxi). État semi-barbare aux confins occidentaux de la Chine des Zhou, son influence s'accroît au cours de la période des Printemps et des Automnes et surtout des Royaumes combattants, à la fin de laquelle le roi de Qin, ayant annexé ses six principaux rivaux ( Qi, Chu, Han, Yan, Zhao, et Wei) fonde la dynastie Qin ( 221 av. J.-C.- 207 av. J.-C.). La famille régnante du Qin portait le nom de Ying (嬴).

Origines

Selon Sima Qian, les princes de Qin se disaient descendre de l'empereur Zhuanxu (un des cinq souverains). Un de leurs ancêtres, Dafei, qui avait aidé Yu le Grand dans ses travaux, fut honoré par l'empereur Shun, qui lui donna le nom de famille de Ying en récompense.

Les descendants de Dafei se scindèrent en deux branches :

  • une branche occidentale, installée à Quanqiu (犬丘 la colline aux chiens) dans la vallée de la Wei (près de l'actuelle Tianshui), qui deviendra la famille régnante de Qin
  • une branche orientale, à l'est du Fleuve Jaune, qui deviendra la famille royale de Zhao

Feizi, éleveur réputé de chevaux, est engagé par le roi Xiao des Zhou ( IXe siècle IXe siècle av. J.-C.) qui, satisfait de ses services, lui offre des terres connues sous le nom de Qin et anoblit la branche occidentale. Les princes de Qin entretenant de bonnes relations avec les barbares Rong qui habitaient à l'ouest, le roi de Zhou voyait dans cette alliance un moyen de préserver son royaume. Au début du VIIIe siècle ( 771 av. J.-C.), les Rong Chiens attaquent la capitale des Zhou, qui doivent fuir vers l'est. Le prince de Qin protège la fuite de la maison royale, et se voit donner en fief tous les territoires occidentaux qu'il reprendra aux Rong. Qin devient alors un des princes feudataires [1].

Other Languages
تۆرکجه: قین (دولت)
беларуская: Царства Цынь
български: Цин (държава)
català: Estat de Qin
Deutsch: Qin (Staat)
English: Qin (state)
español: Estado Qin
فارسی: استان کین
suomi: Qin
hrvatski: Qin (država)
Bahasa Indonesia: Qin (negara)
italiano: Qin (stato)
日本語:
ქართული: ცინის სამეფო
한국어: 진 (영성)
lietuvių: Čin
монгол: Цинь ванлиг
Nederlands: Qin (staat)
norsk: Qin (stat)
occitan: Estat de Qin
polski: Państwo Qin
português: Qin (estado)
srpskohrvatski / српскохрватски: Qin (država)
svenska: Qin (stat)
Türkçe: Qin (devlet)
Tiếng Việt: Tần (nước)
吴语: 秦国
中文: 秦国
文言:
Bân-lâm-gú: Chîn-kok
粵語: 秦國