Épopée

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Épopée (homonymie).
Le massacre des prétendants par Ulysse, épisode de l' Odyssée d' Homère.

Une épopée (du grec ancien ἐποποιία / epopoiía, de ἔπος / épos, « récit ou paroles d’un chant » et ποιέω / poiéô, « faire, créer » ; littéralement « l’action de faire un récit ») est un long poème d’envergure nationale narrant les exploits historiques ou mythiques d’un héros ou d’un peuple.

Le terme d’épopée peut, par extension, renvoyer à une suite de hauts-faits militaires et à la littérature qui y est relative. On parle ainsi d’ épopée napoléonienne [1], l'épopée de Gilgamesh ou l'épopée d'Ulysse.

Par extension également, un grand nombre de poèmes particulièrement longs, comme Evangéline de Longfellow ou la Divine Comédie de Dante, sont qualifiées d’épopées, bien que ne correspondant pas nécessairement aux caractéristiques traditionnelles du genre. De même, de nombreux textes, poèmes ou romans, à l’instar du Dit du Genji, ont pu être dits épiques en raison de leur dimension fondatrice ou de leur importance majeure dans la culture d’un peuple.

Caractéristiques de l’épopée

L’épopée se rattache originellement à une tradition orale, transmise par des aèdes itinérants, griots, chamans, conteurs, bardes ou troubadours. Elle était certainement dite ou psalmodiée sur une musique monocorde, parfois chantée. D'abord retranscription de fragments récités, parfois à partir de sources différentes, elle devient par la suite un genre littéraire en soi, l’œuvre d’un seul auteur, qui continue cependant souvent à utiliser des procédés hérités de la tradition orale. On peut ainsi distinguer épopées primaires ou populaires et épopées secondaires, également dites épopées littéraires [2], [3].

Puisant ses sources dans l’ Histoire, l’épopée s'en distingue notamment par le souci de la part de son auteur de créer une œuvre relatant des faits vraisemblables, et non pas de relater des faits réels comme l’historien. Ses relations avec la réalité historique sont donc très variables, au point que le poème épique inclut fréquemment une dimension merveilleuse, son contenu tanguant de l’Histoire au mythe et du mythe à l’Histoire [réf. nécessaire].

Parce que le poème épique est principalement destiné à faire l’éloge d’un peuple ou d’un héros national, se devant de surmonter maintes épreuves, guerrières comme intellectuelles, pour atteindre ses objectifs, le poète se permet de nombreux artifices, figures de style, dont l’ hyperbole occupe une part importante. Ces ornements confèrent également à l’œuvre plus de vie [4] et constituent tout son caractère poétique.

La poésie épique « centrée sur la troisième personne, met fortement à contribution la fonction référentielle » du langage [5] – c'est-à-dire qu'elle peint un monde, des événements (tandis que la poésie lyrique privilégie plutôt l’expression des émotions d’un Je, et que la poésie dramatique met en scène un dialogue, où domine le "tu"), donc que le poète n'y doit pas se mettre en avant, mais au contraire s'effacer devant son récit et les personnages qu'il met en scène.

Selon Hegel, qui parle de « Bible d’un peuple », l’épopée a une forte dimension fondatrice. Elle narre un épisode « lié au monde en lui-même total d’une nation ou d’une époque », dont elle constitue « les véritables fondations de la conscience » [6]. C'est à ce titre qu'elle se déroule sur un « sol ouvert en lui-même à des conflits entre des nations entières » [7].

« Partout en Europe, on écrit, on cherche et on découvre des épopées, qu’il s’agisse de nouveaux ou d’anciens mythes, matières ou textes. On peut citer à titre d’exemples Don Juan de George Gordon Byron, Hermann und Dorothea de Goethe, la redécouverte de la chanson des Nibelungen, la production de l’épopée nationale finlandaise Kalevala ou encore de grands projets de roman à vision épique : la Comédie humaine de Balzac ou Voina i mir ( La Guerre et la Paix) de Léon Tolstoi [8]. »

Other Languages
Afrikaans: Epos
Alemannisch: Epos
العربية: ملحمة
مصرى: ملحمه
azərbaycanca: Epos
башҡортса: Эпос
Boarisch: Epos
žemaitėška: Eps
беларуская: Эпас
беларуская (тарашкевіца)‎: Эпас
български: Епос
বাংলা: মহাকাব্য
brezhoneg: Meurgan
català: Poema èpic
нохчийн: Эпос
čeština: Epos
Чӑвашла: Эпопея
dansk: Epos
Deutsch: Epos
Ελληνικά: Έπος
English: Epic poetry
Esperanto: Epopeo
español: Epopeya
eesti: Eepos
euskara: Epika
فارسی: حماسه
suomi: Eepos
Frysk: Epos
贛語: 史詩
galego: Epopea
עברית: שירה אפית
hrvatski: Ep
magyar: Eposz
Հայերեն: Էպոս
interlingua: Epos
Bahasa Indonesia: Wiracarita
Interlingue: Epos
Ido: Epiko
íslenska: Söguljóð
italiano: Poema epico
日本語: 叙事詩
Basa Jawa: Wiracarita
ქართული: ეპოსი
한국어: 서사시
Кыргызча: Эпос
Limburgs: Epos
lietuvių: Epas
latviešu: Eposs
മലയാളം: ഇതിഹാസം
Bahasa Melayu: Epik
эрзянь: Морокерькс
مازِرونی: سوت‌خونی
नेपाली: महाकाव्य
नेपाल भाषा: महाकाव्य
Nederlands: Epos
norsk nynorsk: Episk dikt
norsk: Epos
occitan: Epopèia
ਪੰਜਾਬੀ: ਮਹਾਕਾਵਿ
polski: Epos
português: Poesia épica
română: Epopee
русский: Эпос
srpskohrvatski / српскохрватски: Ep
Simple English: Epic poetry
slovenčina: Epos
slovenščina: Ep
српски / srpski: Еп
Basa Sunda: Wiracarita
svenska: Epos
Kiswahili: Vigano
தமிழ்: இதிகாசம்
Türkçe: Epik şiir
татарча/tatarça: Эпос
українська: Епос
اردو: رزمیہ
oʻzbekcha/ўзбекча: Epos
Tiếng Việt: Sử thi
walon: Epopêye
Winaray: Siday epiko
中文: 史诗
粵語: 史詩