Épigramme

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Épigramme (homonymie).
Martial, auteur d’ Épigrammes.
Catulle, auteur d’épigrammes.
Boileau, auteur d’épigrammes.

À l’origine, une épigramme, du grec ancien ἐπίγραμμα (epígramma), « inscription », est une inscription, d’abord en prose, puis en vers, qu’on gravait sur les monuments, les statues, les tombeaux et les trophées, pour perpétuer le souvenir d’un héros ou d’un événement. À partir du IVe siècle IVe siècle av. J.-C., l’épigramme devient une petite pièce de poésie sur un sujet quelconque, imitant par sa brièveté les inscriptions, offrant une pensée ingénieuse ou délicate exprimée avec grâce et précision. Enfin, à partir du e siècle, le genre se spécialise dans le mot d’esprit : l’épigramme renferme généralement une pointe grivoise ou assassine.

Les plus anciennes épigrammes ne revêtent qu'un caractère pratique, visant à identifier le propriétaire ou la personne dédiant l’objet. Le premier auteur d’épigrammes, selon la tradition grecque, est Simonide de Céos ( Hérodote, VII, 228, 4), qui vit à la fin du VIe siècle VIe siècle av. J.-C. C'est de cette même époque que date la première épigramme signée connue ; il s'agit d’une dédicace d’ Ion de Chios à Delphes.

L'épigramme grecque

À partir du IVe siècle IVe siècle av. J.-C., l’épigramme devient un genre littéraire, que nous connaissons principalement par le biais d'anthologies. La mythologie, l’histoire, les arts, les découvertes nouvelles en fournissent le sujet. La première remonte au IIIe siècle IIIe siècle av. J.-C. : il s'agit du Monceau, probablement l’œuvre d’Hédylus de Samos. Au IIe siècle IIe siècle av. J.-C., Méléagre de Gadara produit l’une des plus célèbres collections, la Guirlande, dont le titre sera repris par Philippe de Thessalonique, contemporain de Claude ou Néron. « Par la voix d’Alcée, l’épigramme inspira aux hommes l’amour de la liberté, la haine des tyrans ; avec Simonide, elle célébra l’affranchissement de la Grèce ; Anacréon lui fit chanter l’amour et le vin ; Archiloque l’arma d’une pointe acérée, mortelle ; Platon et ses disciples, saint Grégoire même, lui prêtèrent leur divine éloquence. » La nécessité où était le poète de renfermer sa pensée dans un court espace le conduisait à donner à l’expression de la force et du trait.

Les épigrammes grecques sont tantôt érotiques, comme celle-ci de Méléagre de Gadara : « Abeille qui vis du suc des fleurs, pourquoi, t’élançant de leurs calices parfumés, viens-tu te poser sur Héliodora ? Est-ce que tu veux nous apprendre qu’elle aussi a dans son cœur l’aiguillon de l’amour, si doux et si amer ?... Eh bien ! bonne conseillère, retourne à tes fleurs. Depuis longtemps nous le savons aussi bien que toi. » Tantôt elles sont funéraires et contiennent une réflexion philosophique discrète, comme la suivante de Simonide : « Tu es mort, vieux Sophocle, la gloire des poètes, étouffé par un grain de raisin, » ou une leçon pratique, comme celle-ci, de Julien d’Égypte : « Souvent je l’ai chanté, et du fond de ma tombe je le crierai : Buvez, avant que vous ne soyez, comme moi, un peu dépoussiéré. » Tantôt aussi elles sont amèrement satiriques, comme celle d’ Antiphane contre l’engeance des grammairiens, qui, au lieu de cueillir les fleurs, dévorent les racines et s’acharnent, comme de vils insectes, après les beaux vers. Elles peuvent être encore votives, descriptives, exhortatives et morales… Quelques-unes étaient élogieuses avec une pointe de raillerie, comme celle sur la Vénus de Praxitèle, traduite par Voltaire.

Un très grand nombre d'épigrammes en grec ancien nous sont parvenues par le biais d'un volumineux recueil, l’ Anthologie grecque, qui rassemble des auteurs d'époques très diverses, des derniers siècles av. J.-C. jusqu'à l'époque byzantine, et qui a connu de nombreuses éditions, dont celle de l'érudit byzantin Maximus Planudes au e siècle.

Other Languages
العربية: إبيجراما
azərbaycanca: Epiqram
تۆرکجه: ائپيگرام
беларуская: Эпіграма
беларуская (тарашкевіца)‎: Эпіграма
български: Епиграма
català: Epigrama
čeština: Epigram
Cymraeg: Epigram
dansk: Epigram
Deutsch: Epigramm
Ελληνικά: Επίγραμμα
English: Epigram
Esperanto: Epigramo
español: Epigrama
eesti: Epigramm
euskara: Epigrama
فارسی: تقریظ
suomi: Epigrammi
galego: Epigrama
עברית: מכתם
hrvatski: Epigram
magyar: Epigramma
interlingua: Epigramma
italiano: Epigramma
日本語: エピグラム
қазақша: Эпиграмма
한국어: 에피그램
Кыргызча: Эпиграмма
Latina: Epigramma
lietuvių: Epigrama
македонски: Епиграм
Nederlands: Epigram
norsk: Epigram
polski: Epigramat
português: Epigrama
română: Epigramă
русский: Эпиграмма
srpskohrvatski / српскохрватски: Epigram
slovenčina: Epigram
slovenščina: Epigram
српски / srpski: Епиграм
svenska: Epigram
Türkçe: Nükte
українська: Епіграма
中文: 语录