Élisabeth II

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Élisabeth II (homonymie).
Élisabeth II
(en) Elizabeth II
Élisabeth II en 2015.
Élisabeth II en 2015.
Titre
Reine du Royaume-Uni et des
autres royaumes du Commonwealth
En fonction depuis le
(66 ans et 17 jours)
Couronnement
en l' abbaye de Westminster
Premier ministre Sir Winston Churchill
Sir Anthony Eden
Sir Harold Macmillan
Sir Alec Douglas-Home
Sir Harold Wilson
Sir Edward Heath
Sir Harold Wilson
Sir James Callaghan
Lady Margaret Thatcher
Sir John Major
Anthony Blair
Gordon Brown
David Cameron
Theresa May
Prédécesseur George VI
Héritière présomptive du trône du Royaume-Uni

(15 ans, 1 mois et 26 jours)
Monarque George VI
Prédécesseur Albert, duc d'York
Successeur Charles, prince de Galles
Biographie
Dynastie Maison de Windsor
Nom de naissance Elizabeth Alexandra Mary
Date de naissance (91 ans)
Lieu de naissance Mayfair, Londres
( Royaume-Uni)
Père George VI
Mère Elizabeth Bowes-Lyon
Conjoint Philip Mountbatten,
duc d'Édimbourg
Enfants Charles, prince de Galles
Anne, princesse royale
Andrew, duc d'York
Edward, comte de Wessex
Héritier Charles (depuis 1952)
Religion Anglicanisme
Résidence Palais de Buckingham
Château de Windsor
Sandringham House
Château de Balmoral

Signature de Élisabeth II(en) Elizabeth II

Élisabeth II
Monarques du Royaume-Uni

Élisabeth II (en anglais : Elizabeth II), née le à Mayfair ( Londres), est le monarque constitutionnel du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord ainsi que de quinze autres États souverains (appelés royaumes du Commonwealth) et de leurs territoires et dépendances, ainsi que le chef du Commonwealth of Nations regroupant 52 États.

Lorsque son père George VI accède au trône en 1936 à la suite de l'abdication de son frère Édouard VIII, Élisabeth devient l' héritière présomptive de la Couronne britannique. Durant la Seconde Guerre mondiale, elle s'enrôle au sein de l' Auxiliary Territorial Service. Le 20 novembre 1947, elle épouse Philip Mountbatten avec qui elle aura quatre enfants : Charles, Anne, Andrew et Edward. Son couronnement le est le premier à être retransmis à la télévision.

À son accession au trône britannique le , Élisabeth II devient la reine de sept États indépendants du Commonwealth : l' Afrique du Sud, l' Australie, le Canada, Ceylan, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan et le Royaume-Uni. Entre 1956 et 1992, le nombre de ses royaumes change car des territoires obtiennent leur indépendance et certains royaumes deviennent des républiques. En plus de l'Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni susmentionnés, Élisabeth II est reine aujourd'hui de la Jamaïque, de la Barbade, des Bahamas, de Grenade, de Papouasie-Nouvelle-Guinée, des Îles Salomon, de Tuvalu, de Sainte-Lucie, de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, du Belize, d' Antigua-et-Barbuda et de Saint-Christophe-et-Niévès.

Au cours d'un long règne où elle voit passer quatorze Premiers ministres britanniques, elle réalise de nombreuses visites historiques et supervise plusieurs changements constitutionnels dans ses royaumes comme la dévolution du pouvoir au Royaume-Uni et le rapatriement de la Constitution du Canada.

Elle rencontre également des moments difficiles, comme l'assassinat de l'oncle du prince Philip, Louis Mountbatten, les séparations et le divorce de trois de ses enfants en 1992 (année qu'elle qualifie d' annus horribilis), la mort de sa belle-fille, Diana Spencer, en 1997, et les décès de sa mère et de sa sœur en 2002. La reine a dû faire face à de virulentes critiques de la presse à l'encontre de la famille royale, mais le soutien à la monarchie et sa popularité personnelle restent élevés au sein de la population britannique.

Depuis le , elle est le souverain britannique ayant régné le plus longtemps (à ce jour 66 ans et 17 jours), dépassant la durée de règne de son arrière-arrière-grand-mère la reine Victoria (63 ans, 7 mois et 2 jours). Le 13 octobre 2016, à la suite du décès du roi de Thaïlande Rama IX, elle devient le souverain régnant depuis le plus longtemps et le plus âgé actuellement en fonction.

Jeunesse

Image d'un petit enfant aux cheveux blonds bouclés et aux yeux bleus
Élisabeth à l'âge de 3 ans en 1929.

Élisabeth est le premier enfant du prince Albert d'York (futur George VI) et de son épouse, Élisabeth. Son père est le second fils de George V et de la reine Mary et sa mère est la plus jeune fille de l'aristocrate écossais Claude Bowes-Lyon, Lord Strathmore. Élisabeth nait par césarienne à h 40 le 21 avril 1926 dans la résidence londonienne de ses grands-parents maternels située au 17 Bruton Street à Mayfair [1]. Elle est baptisée par l' archevêque d'York, Cosmo Lang, dans la chapelle privée du palais de Buckingham le 29 mai [2], [a]. Elle fut nommée Élisabeth d'après sa mère, Alexandra d'après la mère de George V morte six mois auparavant et Mary d'après sa grand-mère paternelle [4]. Ses proches la surnommaient « Lilibet » [5]. George V adorait sa petite-fille et lorsqu'il tomba gravement malade en 1929, la presse populaire et ses biographes ultérieurs attribuèrent son rétablissement aux fréquentes visites de la petite Élisabeth qui avait trois ans [6].

La reine Élisabeth a une sœur, Margaret, de quatre ans sa cadette. Les deux princesses sont éduquées à la maison sous la supervision de leur mère et de leur gouvernante, Marion Crawford, surnommée « Crawfie » [7]. L'enseignement se concentre sur l'histoire, l'élocution, la littérature et la musique [8]. Au désarroi de la famille royale [9], Crawford publie en 1950 un livre sur l'enfance d'Élisabeth et de Margaret intitulé The Little Princesses (« Les Petites Princesses ») dans lequel elle décrit l'amour d'Élisabeth pour les chevaux et les chiens, sa discipline et son sens des responsabilités [10]. D'autres corroborent ces observations ; Winston Churchill écrit au sujet d'Élisabeth alors qu'elle a deux ans : « Elle a un air autoritaire et une réflexivité époustouflante pour un enfant [11] ». Sa cousine Margaret Rhodes la décrit comme une « petite fille joviale mais extrêmement sensée et bien élevée » [12].

Other Languages
Alemannisch: Elisabeth II.
Ænglisc: Elisabeþ II
azərbaycanca: II Elizabet
башҡортса: Елизавета II
žemaitėška: Elžbieta II
Bikol Central: Reyna Elizabeth II
беларуская: Лізавета II
беларуская (тарашкевіца)‎: Лізавета II
български: Елизабет II
भोजपुरी: एलिजाबेथ II
Bislama: Elisabet II
brezhoneg: Elesbed II
буряад: II Елизавета
Chavacano de Zamboanga: Reina Elizabeth, el aca-segundo
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Elizabeth 2-sié
нохчийн: Элизабет II
qırımtatarca: II Elizabet
čeština: Alžběta II.
Deutsch: Elisabeth II.
Thuɔŋjäŋ: Elidhabeth II
English: Elizabeth II
Nordfriisk: Elisabeth II.
गोंयची कोंकणी / Gõychi Konknni: Queen Elizabeth II
客家語/Hak-kâ-ngî: Elizabeth 2-sṳ
hrvatski: Elizabeta II.
hornjoserbsce: Hilžbjeta II.
Kreyòl ayisyen: Elizabeth II
Հայերեն: Եղիսաբեթ II
Interlingue: Elisabeth II
Ilokano: Isabel II
ქართული: ელისაბედ II
Taqbaylit: Elizabeth II
қазақша: II Елизавета
kernowek: Elisabeth II
Кыргызча: Елизавета II
Lëtzebuergesch: Elizabeth II.
Limburgs: Elizabeth II
لۊری شومالی: ئلیزابئت دویوم
lietuvių: Elžbieta II
Malagasy: Elizabeth II
македонски: Елизабета II
മലയാളം: എലിസബത്ത് II
монгол: II Элизабет
Bahasa Melayu: Elizabeth II
Plattdüütsch: Elisabeth II. (Windsor)
Novial: Elisabeth II
Papiamentu: Elizabet II
Norfuk / Pitkern: Queen Elizabeth II
polski: Elżbieta II
پنجابی: الزبتھ II
Runa Simi: Elisabeth II
русский: Елизавета II
संस्कृतम्: एलिज़बेथ २
davvisámegiella: Elizabeth II
srpskohrvatski / српскохрватски: Elizabeta II
Simple English: Elizabeth II
slovenčina: Alžbeta II.
Gagana Samoa: Masiofo Elisapeta II
Soomaaliga: Elizabeth II
српски / srpski: Елизабета II
svenska: Elizabeth II
తెలుగు: ఎలిజబెత్ II
Tagalog: Elizabeth II
Tok Pisin: Elisabet II
Türkçe: II. Elizabeth
татарча/tatarça: Елизавета II
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: ئېلىزابېت II
українська: Єлизавета II
oʻzbekcha/ўзбекча: Yelizaveta II
vepsän kel’: Elizavet Toine
Tiếng Việt: Elizabeth II
Winaray: Elizabeth II
მარგალური: ელისაბედ II
Yorùbá: Elisabeti Kejì
Bân-lâm-gú: Elizabeth 2-sè
isiZulu: Elizabeth II