Élections européennes de 2009 en France

Élections européennes de 2009 en France
Postes à élire72 sièges au Parlement européen
Corps électoral et résultats
Votants17 992 161
40,63 %  −2,1
Votes nuls773 547
French party UMP.svgUnion pour un mouvement populaire
Voix4 799 908
27,88 %
 +11,2
Sièges obtenus29 +12
French party PS.svgParti socialiste
Voix2 838 160
16,48 %
 −12,4
Sièges obtenus14 −17
French party EÉ.svgEurope Écologie
Voix2 803 759
16,28 %
 +8,9
Sièges obtenus14 +8
French party MODEM.svgMouvement démocrate
Voix1 455 841
8,46 %
 −3,5
Sièges obtenus6 −5
French party FG.svgFront de gauche
Voix1 115 021
6,48 %
 +0,6
Sièges obtenus5 +2
French party FN.svgFront national
Voix1 091 691
6,34 %
 −3,5
Sièges obtenus3 −4
French party NPA.svgNouveau Parti anticapitaliste
Voix840 833
4,88 %
Sièges obtenus0 0
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Libertas (MPF - CPNT)
Voix826 357
4,80 %
 −3,6
Sièges obtenus1 −2
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Alliance écologiste indépendante
Voix625 375
3,63 %
 +2,1
Sièges obtenus0 0

Les élections européennes de 2009 se sont déroulées le [1] en France[2].

Ces élections ont permis aux citoyens de l’Union résidant en France de choisir les 72[3] députés représentant la France au Parlement européen pour une législature de cinq ans (2009-2014).

Au niveau national, les listes de la majorité présidentielle (UMP-NC-LGM) obtiennent 27,88 % des suffrages exprimés, ainsi que la majorité relative des sièges (29 députés sur 72). On note également une percée historique des écologistes (16,3 % pour Europe Écologie et 3,6 % pour l'Alliance écologiste indépendante), ainsi qu'une chute prononcée du PS (16 %) et du MoDem (8,4 %) par rapport au scrutin de 2004. Le taux d'abstention atteint un niveau record, à 59,37 %[4].

Cette tendance va dans le même sens que les autres pays européens : la droite reste majoritaire au Parlement européen.

Other Languages