École supérieure d'électricité

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ESE.
École supérieure d'électricité
Supélec logo.svg
Logo de Supélec
Histoire et statut
Fondation
Dissolution
Type
Grande École d’ingénieurs (établissement privé)
Nom officiel
École supérieure d’électricité
Régime linguistique
Fondateur
Directeur
Localisation
Campus
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Essonne
voir sur la carte de l’Essonne
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
2 220[1]
Enseignants
133 enseignants chercheurs[1]
Budget
50 313 000 €
Divers
Devise
Une grande école d'ingénieurs au cœur des sciences de l'information, de l'énergie et des systèmes
Membre de
Site web
Article connexe : CentraleSupélec.

L’École supérieure d’électricité, connue sous le nom Supélec[2], était une école d'ingénieur française fondée en 1894 par Eleuthère Mascart, physicien et secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences. Elle était l'une des écoles d'ingénieurs françaises habilitées à délivrer un diplôme d'ingénieur.

École généraliste, l’École supérieure d’électricité est l'une des écoles les plus prestigieuses de France, particulièrement reconnue dans les domaines de l'Énergie, des Sciences de l'Information et des Systèmes. Ses actuels et anciens élèves sont appelés "Les Supélec".

Depuis la fondation de Supélec en 1894, de nombreux scientifiques, industriels et politiciens de renom y avaient étudié. L'école formait environ 500 ingénieurs et plusieurs dizaines de docteurs par an. Les élèves de Supélec étaient recrutés essentiellement par un concours d'admission en sortie de classes préparatoires mais également en admission parallèle pour les universitaires. À l'origine située à Paris, Supélec s'est réorganisée au fil du temps et possédait trois campus, à Gif-sur-Yvette, Metz et Rennes. Supélec possédait de nombreux partenariats avec de prestigieux instituts de recherche et d'enseignement supérieurs en France et dans le monde ; en particulier avec l'École Centrale Paris, ESCP-Europe et l'université américaine GeorgiaTech. Supélec est membre fondateur de l'université Paris-Saclay.

Entrant en vigueur le , le décret no 2014-1679 crée le grand établissement CentraleSupélec, regroupant les activités des deux écoles : École centrale Paris et Supélec, qui ont été respectivement dissoutes.

Other Languages