École pratique des hautes études

École pratique des hautes études
Logo-ephe-coul-1.png
Histoire et statut
Fondation
Décret du
Type
Président
Localisation
Campus
Multi-sites
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
2 100 (2015)
Enseignants-chercheurs
260 (2015)
Chercheurs
Divers
Membre de
Site web

L'École pratique des hautes études (EPHE) est un grand établissement français d'enseignement supérieur spécialisé dans les Sciences de la vie et de la terre (SVT), les Sciences historiques, philologiques (SHP) et les Sciences religieuses (SR). Son statut de grand établissement (comme Dauphine, Sciences Po, l'EHESS, etc.) lui permet de procéder à un recrutement sélectif de ses étudiants. La mission statutaire de l'EPHE est, dans les champs scientifiques qu'elle couvre, « le développement de la recherche et la formation par la pratique de la recherche »[1]. Elle a rejoint Paris Sciences et Lettres fin 2014[1].

L'EPHE entretient des partenariats pour ses étudiants avec de grandes institutions (84 au total) comme Princeton University, l'Université de Cambridge, Al Azhar ou encore l'Université de Pékin.

Fondée en 1868, l'EPHE est aujourd'hui composée de trois sections (Sciences de la vie et de la terre, Sciences historiques et philologiques, Sciences religieuses) et de trois instituts nationaux (Institut européen en sciences des religions (IESR), Institut des récifs coralliens du Pacifique, Institut transdisciplinaire d’étude du vieillissement).

L'ancienne VIe section (Sciences économiques et sociales), dirigée par Fernand Braudel, est devenue en 1975 un établissement indépendant, l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

L'EPHE, qui relève du ministère chargé de l'Enseignement supérieur, est un établissement « hors-murs », dont les activités sont hébergées dans différentes universités, instituts et centres de recherche, principalement à Paris, mais aussi dans d'autres villes (Montpellier, Bordeaux, Marseille, Lyon, Grenoble, Dijon, Dinard et Moorea).

Other Languages