Ásgard

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Asgard.
Flammes montant vers Ásgard et le Bifröst brisé durant le Ragnarök.

Dans la mythologie nordique, Ásgard (Ásgarðr : « enceinte des Ases[1] »), est le domaine des Ases, situé au centre du monde.

La fondation d'Ásgard

Le frêne Yggdrasil (1886) Friedrich Wilhelm Heine.

Les fils de Borr, Odin, Vili et , construisirent Ásgard après avoir créé les êtres humains[2]. Ses fortifications, cependant, furent élevées par un artisan (Smiðr) géant.

Idavoll

Idavoll (Iðavöllr : probablement « plaine renaissante »[3]) est la plaine sur laquelle Odin s'établit et désigna douze autres Ases pour régner avec lui[4].

Les dieux y érigèrent des temples, y installèrent des forges, frappèrent le minerai et fabriquèrent des outils[5].

Il est dit qu'après le Ragnarök, les Ases retourneront à Idavoll, là où autrefois s'élevait Asgard :

« C'est là aussi que viendront les fils de Thor, Modi et Magni, lesquels seront en possession de Mjöllnir. C'est là encore que se rendront Baldr et Hodr, en provenance de Hel. Tous ensemble, ils prendront place et converseront : ils évoqueront leurs antiques secrets et s'entretiendront de tous les événements qui autrefois se déroulèrent, du serpent de Midgard et du loup Fenrir. Ils trouveront dans l'herbe les tablettes d'or qui avaient appartenu aux Ases[6]. »

Les temples

Douze temples furent construits sur la plaine pour les douze Ases majeurs, qui pourraient correspondre également aux douze signes du zodiaque, Thrudheim étant le zénith. En effet, les Scandinaves divisaient leur année en douze mois placés chacun sous le patronage d'un dieu[7].

Cette analyse connaît tout de même des critiques, dans la mesure notamment où le Grimnismál - dans lequel se trouve l'essentiel des connaissances sur ces temples - les numérote explicitement sans pour autant être univoque sur la place de Thrudheim. Par ailleurs, si Valaskjálf doit être entendu comme étant le Valhalla, la classification de Finn Magnussen lui fait correspondre un peu opportunément non Odin mais son fils Vali[8].

Maisons célestes selon Finn Magnussen[8]
Halle Céleste Divinité tutélaire Signe zodiacal Période
Ýdalir Ullr Sagittaire 23 novembre
Álfheimr Freyr Capricorne 23 décembre
Valaskjálf Vali Verseau 22 janvier
Sökkvabekkr Sága Poisson 21 février
Gladsheim Odin Bélier 23 mars
Thrymheimr Skadi Taureau 22 avril
Breidablik Balder Gémeaux 22 mai
Himinbjörg Heimdall Cancer 21 juin
Fólkvangr Freyja Lion 25 juillet
Glitnir Forseti Vierge 24 août
Nóatún Njörd Balance 23 septembre
Landvidi Vidar Scorpion 23 octobre
  1. Ýdalir (vieux norrois pour vallée des ifs [9]) est le palais du dieu ase Ull. Le fait que le bois d'if ait été employé dans le Nord pour faire des arcs a conduit à percevoir Ull comme un dieu archer[10].
  2. Álfheim (« monde des Elfes »[11]) est la demeure de Freyr. Elle lui a été donnée par les dieux en cadeau lorsque, enfant, il perdit sa première dent, selon une coutume encore vive en Islande (tann-fé)[12]. Cette version contredit toutefois le mythe de la guerre entre Ases et Vanes, à la fin de laquelle Freyr joue un rôle, vraisemblablement en tant qu'adulte[13]. La Gylfaginning fait en revanche de Álfheim une demeure se trouvant dans les cieux et abritant les Elfes lumineux[14].
  3. Valaskjálf (« tour des tués », ou encore « Tour de Váli »[11]) appartient à Odin, c'est une tour recouverte d'un toit d'argent massif. Il s'y trouve un trône, Hlidskjálf (« tour au-dessus d'une porte »[15]), et quand le père des dieux y est assis, il peut voir tous les mondes[14]. Toutefois, Hlidskjálf sert également à désigner la tour elle-même, elle surmonterait alors l'une des entrées du Valhall auquel peut être assimilé le Valaskjalf[15]. En effet, lorsque Freyr aperçoit Gerd, c'est en s'étant rendu à Hlidskjálf, depuis laquelle il a pu « observer tous les mondes »[16], il en est de même lorsque les Ases pourchassent Loki caché dans une cascade, Odin l'aperçoit du haut de Hlidskjálf[17].
  4. Sökkvabekkr (« vaisseau qui sombre »[18], ou encore « banc du destructeur »[19]) est la vaste résidence de Sága[20]. Son nom peut aussi désigner poétiquement la lune, par référence à l'enlèvement de Bil et Hjúki[18]. Elle se dresse parmi le flot des vagues froides, Odin et Sága s'y rendent chaque jour pour y boire joyeusement dans des coupes d'or[21].
  5. Gladsheim (Glaðsheimr : « monde éclatant »[3]) est le premier temple qui fut construit sur Idavoll. « C'est le bâtiment le mieux construit qui soit sur terre et aussi le plus grand, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur, tout y est comme de l'or pur ». S'y trouvent les sièges des douze Ases, en plus du trône d'Odin[22].
  6. Thrymheim (« séjour du bruit », ou « séjour de la force » dans le Codex Upsaliensis[23]) est une halle située dans les montagnes, Skadi y vit, comme son père Thiazi avant elle[24]. Son emplacement est difficile à déterminer, dans la mesure où il est dit, lors de l'enlèvement d'Idunn par le géant Thiazi, que Loki avait attiré la déesse hors d'Asgard. Pris de peur, il finit même par promettre de retourner la chercher aux Jötunheimar[25].
  7. Breiðablik (« large éclat »[11]) est la résidence de Balder, et « il n'en existe pas de plus belle qu'elle »[14]. Elle se trouve dans un endroit où « il ne peut y avoir rien d'impur »[26].
  8. Himinbjorg (« montagnes du ciel »[27]), est situé à l'extrémité du ciel, près de Bifröst, et de là, Heimdall peut siéger, afin de garder le pont contre les géants des montagnes[28]. Il est ajouté que « là, dans l'amène demeure, le veilleur des dieux boit joyeusement le bon hydromel »[29].
  9. Fólkvangr (« plaine des troupes »[30]) est la demeure de Freyja, elle y a une halle appelée Sessrumnir[31].
  10. Glitnir (« le brillant »[11]), « dont les murs, les piliers et les colonnes sont d'or rouge, mais dont le toit est d'argent »[14], est la halle de Forseti. Mais c'est également le tribunal des dieux et des hommes, et il apaise toujours les querelles[32].
  11. Noátún (« enclos aux bateaux »[23]) est l'endroit où vit Niord, près de la mer. Lui et sa femme eurent un dispute afin de savoir où ils vivraient, à la montagne ou près des flots, ils décidèrent finalement de vivre séparément.
  12. Landvidi (« vaste domaine »[33]) est la terre de Vidar, couverte d'arbres et d'herbes hautes[14].
Other Languages
Afrikaans: Asgard
Alemannisch: Asgard
Ænglisc: Ōsgeard
беларуская: Асгард
беларуская (тарашкевіца)‎: Асгард
български: Асгард
brezhoneg: Asgard
català: Asgard
čeština: Ásgard
dansk: Asgård
Zazaki: Ásgard
Ελληνικά: Άσγκαρντ
English: Asgard
Esperanto: Asgardo
español: Asgard
eesti: Asgard
euskara: Asgard
فارسی: آسگارد
suomi: Asgård
galego: Asgard
עברית: אסגארד
hrvatski: Asgard
magyar: Asgard
Հայերեն: Ասգարդ
interlingua: Asgard
Bahasa Indonesia: Asgard
íslenska: Ásgarður
italiano: Ásgarðr
ქართული: ასგარდი
한국어: 아스가르드
Latina: Asgarthus
lietuvių: Asgardas
latviešu: Asgarda
македонски: Асгард
Nedersaksies: Asgard
Nederlands: Asgaard
norsk nynorsk: Åsgard
norsk: Åsgard
occitan: Asgard
polski: Asgard
português: Asgard
română: Asgard
русский: Асгард
Scots: Asgard
srpskohrvatski / српскохрватски: Asgard
Simple English: Asgard
slovenčina: Asgard (mytológia)
српски / srpski: Асгард
svenska: Asgård
Tagalog: Asgard
Türkçe: Ásgard
українська: Асгард
Tiếng Việt: Asgard (thần thoại)
Winaray: Asgard
中文: 阿斯加德